Randonnées au Salève (74)

Tous les dimanches, les amoureux de randonnées pédestres se donnent rendez-vous au terminus du bus 8 à Veyrier-Douane (Départ à 10h05 heures), pour 5 à 8 heures de marche, dont 3 heures de montée à un rythme soutenu et une dénivellation de 800 mètres.

L’Association Genevoise des Amis du Salève (AGAS), organise des randonnées pédestres dont le but est de partager les joies de la nature avec des personnes sympathiques, de respirer, de faire du sport, de se constituer un réseau social et de connaître la région. Elle choisit entre 21 circuits: six au nord du Salève (sans voitures, départ à pied), cinq au sud du Salève (entre 10 et 30 minutes de voiture) et 10 circuits vers d’autres montagnes que le Salève (entre 50 et 90 minutes de voiture) : les Voirons, le Môle, les Brasses, le Jura et le Vuache. En cas d’utilisation des voitures privées, chacun des passagers paie 15 centimes suisses (ou 10 centimes d’euro) par kilomètre de route à son chauffeur.

De mai 1996 à la fin de 2019, l’AGAS a organisé des sorties (des coïncidences organisées) auxquelles 6951 personnes différentes ont participé, dont une centaine d’enfants (25351 participants en tout). Par sortie, il y a eu entre 1 et 90 personnes, âgées de six à 85 ans. En 2019 (60% de femmes, 40% d’hommes (en été plus de femmes, en hiver plus d’hommes)), le nombre moyen des participants par sortie, sur 52 sorties, était de 24 personnes (en hiver / mauvais temps : 10-20, en été / beau temps: 20-50 ) dont 34% de nouveaux. Sur ces 24 personnes 8 était des assidues (12 à 24 sorties par année), 3 des habituées (6 à 12 sorties par année), 3 des occasionnelles (3 à 6 sorties par an), 2 de très occasionnelles (1 à 3 sorties par an), 8 des nouvelles venues.

Il n’est pas nécessaire de s’inscrire ni d‘être membre de l’association pour participer à ces randonnées. Chacun décide au dernier moment de sa participation. Le responsable de la course est au rendez-vous par n’importe quel temps, et c’est sur place que se décide le programme exact de la journée. Un certain niveau sportif est toutefois indispensable car la marche est soutenue, à savoir un minimum de quatre kilomètres à l’heure sur le plat et de 300 mètres de dénivellation à l’heure en montée. Ceux qui ont de la peine à suivre le rythme à la montée ont deux alternatives, à savoir continuer la marche à leur rythme tout en étant accompagnés d’un « habitué » qui connaît le chemin, et rejoindre le groupe principal un peu plus tard, ou rebrousser chemin et retourner au point de départ accompagnés également d’un participant « habitué ». Pour certains circuits la descente peut également se faire par téléphérique.

Pour une marche en toute quiétude, quelques règles sont à respecter : Ceux qui sont devant doivent vérifier que le groupe suit et, de toute façon, s’arrêter à chaque bifurcation. C’est le responsable de la course qui décide de l’itinéraire, et non les balisages.

Sont indispensables de bonnes chaussures de randonnée, un imperméable ou un parapluie, un passeport, argent, pique-nique et boisson.

L’AGAS décline toute responsabilité en cas d’accident. Les participant(e)s font les courses sous leur propre responsabilité (condition physique, équipement, assurances personnelles et responsabilité civile contre les tiers). Les chiens bien dressés sont acceptés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *